• Info
  • Le 18 Septembre 2020

PTNTIC: Un protocole d’accord approuvé entre le Ministre Augustin KIBASSA MALIBA et le groupe égyptien Benya Olding pour le déploiement de 16 mille Km de la fibre optique

Le Ministère des Postes, Télécommunications et  Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication vient de signer un protocole d’accord (MOU) avec le groupe égyptien Benya holding pour le déploiement de 16 000km de fibre optique corps du réseau National.

Cette signature marque le début des travaux et des discussions sur la mise en œuvre effective du projet.

« Les deux parties entreront en séance de travail pour analyser tous les paramètres (financiers, légaux et techniques) afin de préparer la signature du contrat qui interviendra aussitôt que les deux parties auront fixé les modalités de partenariat qui désormais les regira »,  confie le ministère des PTNTIC.

La République Démocratique du Congo « est à la croisée des chemins sur la voie de son développement et de sa croissance économique ».

A en croire le Ministre des PTNTIC, « pour réussir notre transformation digitale, des bases solides et fiables doivent être mises en place afin que le concept du numérique et son vécu palpable se développent et mûrissent non seulement à Kinshasa, mais également dans d’autres villes et territoires de notre Pays. Ces bases ne sont autre que les infrastructures qui aujourd’hui constituent le socle du développement du numérique ».

Fidèle à sa promesse de booster la Société Congolaise des Postes et Télécommunications, il poursuit en disant que c’est bien la SCPT qui entrera en partenariat avec le groupe Benya pour la construction des 16000 km soit la matérialisation de ce projet.

Pour le Président Directeur Général de Benya, Ahmed Mekky, « les pays africains ont tout le potentiel pour adopter et accélérer la transformation numérique en tant que moteur de croissance. Avec les fonds et les investissements nécessaires, nous pouvons créer une infrastructure et des compétences de base ».

« Au cours des dernières années et sous la direction actuelle, l’Égypte a connu un saut sans précédent dans la transformation numérique. Quelque chose à laquelle nous avons fièrement contribué. En nous développant en Afrique, nous considérons cela comme une extension naturelle de nos succès décisifs et en tirant parti de l’expertise égyptienne et en transférant nos connaissances pour soutenir les projets d’infrastructure TIC et de transformation numérique des pays africains », a-t-il ajouté.

Le Ministre des PTNTIC Augustin Kibassa Maliba accueilli par le consortium EGAAD, a l’issue de sa visite de haut niveau avec la délégation RDC en Egypte au mois de Janvier 2020, avait déclaré qu’il développera l’infrastructure en RDC à travers la mise en place d’un réseau de fibre optique reliant toutes les villes en vue de développer le service universel et de donner à la population l’accès à un service de haute qualité à faible coût.  » on tend désormais vers du concret ! ».

Benya (Fiber Misr for ICT) a annoncé son expansion en Afrique en collaboration avec EGAAD (Egyptian African Arab Company for Development) ciblant des projets et des investissements internationaux.

Benya soutiendra la vision de la transformation numérique du continent en permettant la connexion des particuliers, des entreprises et des gouvernements.

Pour rappel, depuis l’Égypte où il a séjourné en Janvier dernier, le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication(PTNTIC) s’était entretenu avec plusieurs investisseurs égyptiens sur la nécessité de transformation digitale de la République Démocratique du Congo.

C’est dans cette optique qu’il avait conclu mercredi 15 Janvier 2020, un mémorandum d’entente avec la société égyptienne Benya Holding Company au Caire.

 

Ce mémorandum d’entente qui portait sur la transformation digitale en RDC, a été signé au cabinet du ministre égyptien en charge des affaires africaines en présence de plusieurs personnalités égyptiennes et congolaises sous la conduite de l’assistant du ministre égyptien des affaires africaines empêché.

Ministère des Postes, télécommunication et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication