Le Ministre Augustin Kibassa préside la cérémonie de la signature du cahier des charges et du contrat programme de la SCPT, relatifs à la Loi n°012/2002 sur la Poste

Le Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba a procédé mercredi 09 mars 2022, à la signature du cahier des charges et du contrat programme de la Société Congolaise des Postes et Télécommunications (SCPT), relatif à l'application de l'article 9 alinéa 1er de la loi n°012/2002 sur la Poste concernant la fourniture du service postal universel.


La cérémonie a eu lieu dans la salle polyvalente de l'Hôtel des Postes à Kinshasa en présence de plusieurs autres personnalités du pays dont le Directeur Général de la SCPT, le Président de l'ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et Télécommunications du Congo), le secrétaire général aux PTNTIC, ainsi que les agents et cadres de la SCPT.


À travers la signature de ces documents, Augustin Kibassa Maliba dote la Poste congolaise d'outils nécessaires concourant à lui faire jouer le rôle que l'État attend d'elle.

"(...) La loi n°012 du 16 octobre sur la Poste concernant la fourniture du service postal universel, nous l'avons depuis 2002. Il fallait à un certain moment qu'elle entre en vigueur en signant le cahier des charges et le contrat programme. C'est une manière pour nous de compléter véritablement l'arsenal juridique qui permet à la Poste d'opérer. Nous avons toujours fondé notre action sur le développement effectif et l'avancement de la Poste. Et pour qu'on y arrive, il faut lui doter des outils et avec la signature du contrat programme et du cahier des charges, nous dotons ces outils à la Poste pour qu'elle avance. C'est son droit mais attention son devoir avec le regard que nous  avons sur cette Poste, on va lui demander qu'on t'a donnée ce dont tu avais besoin mais qu'est-ce que tu en as fait", a dit à la presse le Patron des PTNTIC en République Démocratique du Congo (RDC).


Pour lui, c'est un jour fondateur qui marque la consolidation du développement de la Poste "qui a constitué, pendant plusieurs décennies, le principal outil d'intégration et d'inclusion nationales...".

"Partout à travers le monde, la Poste est très importante. Elle est porteuse du développement et nous devons faire la même chose avec la nôtre. Tout cela passe par la signature du cahier des charges et du contrat programme. Ainsi, le contrat programme et le cahier des charges que nous venons de signer, chargent l'opérateur public d'accompagner le gouvernement de la République dans son programme visant le mieux-être collectif tel que prôné par le Président de la République, Félix Tshisekedi...", renchérit Augustin Kibassa Maliba.



C'est dans cette optique que le Ministre des PTNTIC a pris l'initiative de saisir le Premier Ministre pour que le volet postal soit inclus dans le programme de développement des 145 territoires qui est en phase d'exécution.

Les agents et cadres de la SCPT n'ont pas manqué d'exprimer leur joie. Son directeur général a pris l'engagement de travailler de manière à apporter la qualité dans le service que la Poste rend aux Congolais et de "se déployer sur l'ensemble du territoire national".

"(...) Grâce à l'initiative de son Excellence Monsieur le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba à qui je rends un vibrant hommage et pour ce qu'il est entrain de faire pour le secteur postal, nous venons de parachever l'arsenal juridique qui permet à la Poste congolaise d'opérer. L'État continue de nous soutenir. Il nous a donné les outils. Pour la Poste, à travers cette signature, nous nous sommes engagés d'opérer la Poste dans notre pays et au-delà de nos frontières, parce que nous sommes connectés au niveau mondial ; de travailler de manière à ce que nous apportons une qualité dans le service que nous rendons à nos concitoyens et de se déployer sur l'ensemble du territoire national. Congolais que nous sommes, désormais, nous devons savoir que nous avons une Poste. Les magouilles, les débrouillardismes, c'est terminé", affirme Didier Musete.


À lui de compléter, "quand vous avez un courrier ou colis, en ce qui concerne la Loi que nous venons de signer, aujourd'hui le monopole de la SCPT est confirmé. Donc, quand vous avez un courrier ou un colis, allez au bureau de la Poste. C'est comme cela que vous allez mesurer la qualité des services que la Poste rend à la Nation congolaise".


Le Ministre l'a dit et le DG de la SCPT l'a confirmé : la Poste c'est le développement à la base.

"Aujourd'hui, le programme de développement des 145 territoires qui fait partie d'initiatives fortes du Chef de l'État Félix Tshisekedi sera dynamisé à travers les bureaux de Poste ouverts partout", conclut Didier Musete.

Ministère des Postes, télécommunication et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication