• Info
  • Le 04 Septembre 2021

Cotonou : le ministre des PTNTIC, Kibassa Maliba, évoque le plan national du numérique

Augustin Kibassa Maliba, ministre des postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PTNTIC) a parlé, le vendredi 03 septembre, du plan national du numérique lors de la première réunion des ministres francophones en charge de l'économie numérique, qui s'est ouverte le jeudi 02 septembre à Cotonou, au Bénin.

En présence notamment de Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la francophonie, et de ses homologues francophones, le ministre Kibassa a fait le lien entre les 3 axes du réseau et le plan national du numérique de la RDC, lancé l'an dernier par le président de la République, Félix Tshisekedi,qui vise à faire de son pays un hub de connectivité au centre de l'Afrique.

« La RDC, par sa position avec 9 pays limitrophes, est condamnée à réduire la fracture numérique en amenant les 4.000 Km de la fibre optique actuelle à 50.000 Km pour un maillage complet de la RDC », a-t-il déclaré devant les participants, dont le directeur général de Smart Africa et le ministre des affaires étrangères du Bénin, Aurélien Agbenonci.

Les défis de la connectivité et de la création des contenus en français

Pour la secrétaire générale de l'OIF, Kinshasa étant la plus grande capitale francophone, il est plus que nécessaire qu'elle soit connectée.

Prenant à son tour la parole devant l'assistance, la présidente en exercice du RFMEN, Aurelie Adam Soule Zoumarou, ministre béninois du numérique et de la digitalisation, a énuméré les 3 défis majeurs du réseau francophone en charge de l’économie numérique(RFMEN): la réduction de la fracture numérique, l'encouragement de la création des contenus en français ainsi que la réduction des risques et les menaces numériques.

Il sied de noter qu'en marge de cette rencontre, les pays participants se sont engagés à relever les défis de la connectivité et de la création des contenus en français pour pérenniser cette langue menacée par plusieurs autres qui envahissent quotidiennement la toile. En outre, le RFMEN aura son siège au Bénin, dirigé par un ambassadeur du numérique permanent, chapeauté par le conseil des ministres des pays membres qui aura un président du bureau pour un mandat de 2 ans non renouvelable.

Ministère des Postes, télécommunication et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication